TECHNOLOGIE ET INNOVATION

    Depuis le tournage du premier film il y a plus d’un siècle, l’industrie cinématographique et télévisuelle continue d’être à l’avant-garde de l’innovation. On a peine à croire de nos jours que l’image d’un train arrivant en gare en silence ait pu amener les spectateurs de jadis à se précipiter à l’arrière de la salle, mais c’est la preuve que le cinéma maîtrise depuis toujours les technologies les plus impressionnantes des arts visuels. De la 3D à l’écran vert – en passant par les films IMAX, les systèmes de génération d’images par ordinateurs, le steadicam et les films numériques – le monde du cinéma privilégie constamment les avancées technologiques, et on peut considérer la prolifération des plateformes numériques, des solutions technologiques et des découvertes informatiques dans les domaines des effets spéciaux et de la cinématographie comme autant d’éléments qui permettent d’affirmer que les innovations qui s’en viennent seront certainement aussi palpitantes que celles des cent dernières années.

    Une industrie tournée vers l’avenir

    Il fut un temps où tous les films se déroulaient au rythme de 24 images par seconde. Grâce aux progrès spectaculaires de la technologie, un film comme Le Hobbit est diffusé à 48 images par seconde – ce qui en fait le premier film de l’histoire d’Hollywood à dépasser le mur du taux d’images. Résultat ? Une représentation encore plus envoûtante et plus éblouissante de la célébrissime histoire de J.R. Tolkien.

    Sur les plateaux de tournage du monde entier, des caméras numériques Red One transforment aujourd’hui le processus cinématographique en remplaçant la caméra 35mm standard par un appareil plus compact, plus léger et donc plus maniable et ce, sans perte de qualité d’image. Où qu’ils soient à l’œuvre, les cinéastes peuvent désormais exercer leur métier sans être brimés par la lourdeur des équipements.

    La technologie de réalité virtuelle permet maintenant de présenter des acteurs sur des arrière-plans situés à des milliers de kilomètres de distance, ce qui aide les économies locales. Les réalisateurs peuvent désormais donner libre cours à leur imagination sans épuiser leur budget ni adapter leurs scénarios.

    Seconds écrans

    L’option de la visualisation des contenus sur plus d’une plateforme offre aux amateurs de divertissements la possibilité de les regarder sur des écrans de tailles diverses. Qu’il s’agisse d’applications pour tablette ou de services de musique diffusée en continu optimisés pour les écrans mobiles, les amateurs ont encore plus facilement accès aux films et aux émissions de télévision de leur choix.

    Des outils récents comme l’application Star Trek pour téléphone intelligent permettent aux utilisateurs d’interagir avec les campagnes marketing, d’avoir accès à des contenus exclusifs et de se connecter à d’autres amateurs avant – et après – le déroulement du générique.

    L’omniprésence du contenu

    Les systèmes UltraViolet et Disney Digital Copy sont des avancées révolutionnaires au niveau de la localisation des contenus cinématographiques et télévisuels et du moment auquel les amateurs peuvent choisir de les visionner. Les produits Blu-ray qu’ils achètent peuvent être stockés et rester accessibles en ligne ou dans le nuage en permettant à l’auditoire de visionner leurs divertissements favoris quand et où ils le désirent.

    Cette prolifération jamais vue des options de visualisation permet aux spectateurs d’accéder à leurs films et émissions de télévision favoris sur  une multiplicité de plateformes incluant des services de diffusion en continu comme Netflix, illico Club Unlimited, TMN Go et plusieurs autres. (Consulter Où regarder vos divertissements favoris au Canada pour tous les détails sur les services de diffusion en continu et les applications transparentes et légitimes.)

    Pratiques environnementalement durables

    C’est au niveau des pratiques durables que se constatent les innovations les plus remarquables de l’industrie cinématographique et télévisuelle grâce au remplacement de techniques de tournage énergivores par des options respectueuses de l’environnement. C’est ainsi que le plateau de tournage du film Think Like A Man, par exemple, a été entièrement rééquipé avec des ampoules DEL et des techniques de tournage à basse consommation d’énergie.

    Les studios privilégient désormais les pratiques à faible consommation d’énergie sur les plateaux de tournage grâce à l’utilisation de micro turbines au gaz naturel, à l’installation de panneaux solaires ou à une réduction de la consommation de ressources comme l’électricité, le combustible et l’eau.

    De la science-fiction à la réalité

    Les films eux-mêmes ont parfois provoqué des innovations qui ont grandement contribué au progrès social. Les technologies imaginaires retrouvées dans des films comme Minority Report et Johnny Mnemonic sont aujourd’hui sorties de l’univers fictif pour donner lieu à des avancées technologiques réelles, et des films comme Inception, Prometheus et Iron Man continuent d’inspirer les créateurs de gadgets et concepteurs de technologies à venir.

    Que l’on songe aux caméras volantes, à la caméra Rouge, à l’accélération du rythme des images par seconde ou au stockage de contenus dans le nuage, les innovations cinématographiques et télévisuelles de l’industrie – à l’instar des films qui les contiennent – continuent de reculer les limites du possible et de proposer aux auditoires du monde entier ce qui se fait de mieux dans le divertissement d’avant-garde.

    RESSOURCES COMPLÉMENTAIRES